Patrimoine naval – LA FAMILLE MC CARTHY PAR LOUISE PELLETIER

Patrimoine naval

 LA FAMILLE MC CARTHY

SOREL-TRACY-ST-JOSEPH DE SOREL

RÉALISÉ PAR

 LOUISE PELLETIER

 RECHERCHISTE & HISTORIENNE

DÉCEMBRE 2014

Biographie de Daniel McCarthy

Daniel McCarthy 1

 

Photographie
D. McCarthy, Montréal, QC, 1863
William Notman (1826-1891)
1863, 19e siècle
Sels d’argent sur papier monté sur papier – Papier albuminé
8.5 x 5.6 cm Achat de l’Associated Screen News Ltd.
I-5557.1
© Musée McCord

 

 

(Le dictionnaire biographique et Portrait Galléries canadienne des Éminent et des hommes, le Québec et le volume des provinces maritimes, 1881) pages 340-41.Daniel et John McCarthy Sorel

 

  1. Daniel McCarthy est né dans la ville de Cork, l’lrlande, en 1818. John à Québec, au Canada, en 1820. Leurs parents, John et Elizabeth McCarthy Hearn, est arrivé au Canada en 1818, par le fait qu’un cousin de leur mère, Sir Robert hall, était à la tête des forces navales sur les lacs supérieurs, et avait promis une position dans le chantier naval de Kingston à leur père. La mort de Sir Robert Hall, peu de temps après l’arrivée de la famille dans le pays, a décidé de son séjour au Québec, où Daniel et John sont allés à l’école jusqu’en 1832, quand Daniel a laissé à apprendre le métier de la construction navale. John a fait de même en 1835. Ici, ils ont travaillé avec diligence; Daniel, en particulier, l’application lui-même d’acquérir une connaissance de draughting et la modélisation. En 1839, Daniel a été engagé pour mener le Ship Yard à Sorel, appartenant à l’hon. John Molson et le capitaine Vaughan; et en 1844, son frère l’a rejoint. Pendant le temps qu’il avait la charge de la cour, une grande quantité de travail a été fait; de nombreux navires de mer et bateaux de rivière de toutes sortes ont été construits. Peu après 1844, les frères ont commencé la construction navale et des affaires générales pour leur propre compte, et se trouvèrent bientôt à la tête d’un grand établissement. Pendant le temps qu’ils portaient sur les entreprises une très grande quantité de travail a été fait par eux. En 1845-6, ils ont construit deux grands navires océaniques, près d’une centaine bateaux fluviaux et vapeurs; parmi eux, le Québec (mis en place dans leur cour), les Trois-Rivières, Terrebonne, Chambly et au Canada, de la Co. Richelieu et le Rocket et Meteor pour Sir Hugh Allan. Lorsque dans les affaires, presque tous les travaux de construction et de réparation requis par la commission portuaire de Montréal a été fait par eux. Comme la flotte du port comprend un certain nombre de dragues, de paquebots et autres navires, ce, en soi, constitue une entreprise étendue. La plus grande partie des réparations et des modifications requises par le Richelieu Navigation Co. ont été fait par eux.

 

La scierie à vapeur dans leurs locaux étant, à cette époque, le seul dans cette partie de la localité, qui avait le monopole de tous les travaux dans le voisinage, et conféré un grand avantage sur tout le pays autour de par les facilités qu’elle offrait aux personnes bâtiment ou d’exécution des boiseries d’aucune sorte. Leur entreprise a profité inestimable pour la localité en donnant un emploi à un grand nombre des habitants. Au cours de la pression de travail, ils employaient environ 250 hommes par jour, mais leur nombre moyen était de 100 à 150. Il se agit principalement de la ville et des environs immédiats de Sorel; elle sera donc vu cette une source de prospérité de leur entreprise a été à l’endroit qu’ils ont choisi comme leur maison.

 

En 1871, MM. D. et J. McCarthy ont donné la construction navale et d’autres affaires et se retirèrent dans la vie privée. Leur temps, à l’heure actuelle, est surtout occupé à s’occuper de leurs affaires privées, et d’assister à l’éducation des enfants de leur défunt frère Thomas. En ce qui concerne, le MM. McCarthy sont catholiques romains. La politique de LN, sur ne importe quelle occasion quand ils ont pris une partie d’entre eux, il a été sur le côté conservateur.

 

Biographie de Thomas McCarthy

Daniel McCarthy 2

 

Studio :
William James Topley
© Du domaine public

Source : Bibliothèque et Archives Canada, PA 033199

 

 

 

 

Né à Cork en Irlande, M. McCarthy immigra au Canada en 1839. En partenariat avec ses frères, ils établirent une usine de construction de bateau dans la région de Sorel.

Élu député du Parti conservateur dans la circonscription fédérale de Richelieu en 1867, il mourut en fonction en 1870.

Il fut également conseiller municipal de la ville de Sorel en 186018621863 et en 1865.

En 1856, était comme un partenaire dans leur entreprise de leur jeune frère, Thomas, qui a continué en elle jusqu’à 1867, quand il est venu en avant comme un candidat pour représenter le comté de Richelieu à la Chambre des communes, lors des élections générales qui ont eu placer immédiate / y après la Confédération, et a été élu à une large majorité au cours. M. Perrault (libérale), qui s’opposaient à lui. Il était par conséquent la première députée de cette commune dans le cadre du nouveau régime, et sa famille a reçu la médaille commémorative frappée à l’occasion, Sorel temps après sa mort, qui a été hâta, sans doute, par les fatigues de harcèlement d’une élection chaudement disputée. Le comté de Richelieu avait pour Sorel temps été détenu par les Libéraux (ou rouges), mais ses efforts racheté auprès d’eux pour le Parti conservateur.

 

Biographie de John George McCarthy

(La province étagée du Québec, tome 4, page 230) JOHN GEORGE McCarthy, MD

A Résident natif et long de la vie de la province of Québec, le regretté Dr McCarthy était plus d’un quart de siècle l’un des principaux médecins de Montréal. Il a également été connecté pendant de nombreuses années avec le corps professoral de l’École de médecine de l’Université McGill, où il a enseigné l’anatomie et où laissé une empreinte profonde sur les nombreux étudiants qui avaient eu le privilège de son enseignement. C’était un homme d’une grande générosité et de bonté, aimé par tous ceux qui l’ont connu et profondément dévoué à sa maison et la famille.

Dr John George McCarthy est né dans le comté de Richelieu, province de Québec, en 1863, un fils de feu Thomas et Mary E. (Tunstall) McCarthy. Son ascendance était d’origine irlandaise et anglaise. Il a été instruit dans les écoles de Montréal et à l’Université McGill, où il a suivi un cours médical, diplôme avec le degré de MD 1888. Il se installe alors dans la pratique de sa profession, dans laquelle il a continué actif jusqu’à peu de temps avant sa mort. Il aimait à un degré remarquable la confiance de son très grand cercle de patients et sa carrière a été considérée comme l’un de l’encours les médecins à Montréal. Deux ans après avoir obtenu son diplôme, en 1890, il a été nommé assistant démonstrateur à l’Université McGill sous la direction de FG Pasteur et en 1903 est nommé professeur adjoint, poste qu’il a continué à tenir jusqu’en 1909. Il avait à son actif la découverte d’une nouvelle structure anatomique du cerveau qui a été nommé en son honneur. Sur 1919 sa santé commença à décliner et au début de 1921 le Dr McCarthy, avec sa femme et sa fille, est allé aux Bermudes dans l’espoir de la reconquérir. Il y resta plusieurs mois et est décédé subitement pendant le voyage de retour à Montréal, à New York, le 13 Mars, 1921. Ses restes ont été portés à son domicile et ont été inhumés dans le cimetière Côte-des-Neiges. C’était un homme de caractère, un très bon élève et très friands de plein air! IFE, en particulier la pêche et le canotage. Ses affiliations religieuses étaient avec l’Église catholique romaine.

 

Dr McCarthy a épousé, à Montréal, Grace Murphy, une fille de la fin honorable. Edward Murphy, une fille de la fin honorable. Edward Murphy, membre du Sénat canadien, l’une des Irlandais en circulation de son temps et un homme d’affaires éminent de Montréal. Dr et Mme McCarthy étaient les parents des enfants: Edward M. McCarthy, un résident de Montréal, et Ursula, qui se sont mariés Major WH Carling, un petit-fils de feu Sir John Carling de London, en Ontario, et de feu Sir Henri Taschereau, juge en chef de la Cour supérieure, à Montréal. Depuis la mort de son mari Mme McCarthy a continué à faire sa maison à Montréal. Au moment de la mort du Dr McCarthy l’un de ses plus proches collaborateurs professionnels, Dr HS Birkett, à ce moment-doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill, payé le suivant hommage à ses réalisations:

 

Dr McCarthy était un professeur exceptionnellement clair et intéressant et un partisan très désireux de McGill. C’est avec un profond regret que ses nombreux amis à McGill Weil comme dans la profession et parmi les laïcs ont appris de sa prise de distance soudaine. La profession médicale du Montréal a ost! En lui un membre très compétent et très estimé et ses nombreux amis proches pleurent son décès.

 

(Montreal Daily Star, le lundi 14 Mars 1921, page 7)

Dr J.G. McCarthy

Dies à New York

 

Biographie de James Marmaducke McCarthy

Daniel McCarthy 3

L’Acton Cathodique 29 mai 1930

(La province étages du Québec, tome 4, pages 487 à 488)

JAMES MARMADUKE McCarthy, B. Sc. Un ingénieur civil d’une longue expérience et la capacité prouvée, James M. McCarthy a pris sa retraite de cette profession en 1912 pour devenir vice-président de Price Brothers and Company, un des plus grands marchands de la pâte et du bois dans le Dominion. Ses services en bain de capacité d’exécution à cela et à plusieurs d’autres sociétés importantes ont prouvé à maintes reprises de la plus grande valeur, blanc, il a gagné haut lieu dans les entreprises canadiennes et scientifiques circ / es.

 

  1. McCarthy est né à Sorel, province de Québec, le 8 Février 1864, un fils de Thomas et ME (Turnstall) McCarthy. Après la fin de ses études préliminaires, il a entrepris et terminé le cours en sciences à l’Université McGill, à Montréal, d’où il a été diplômé avec le degré de Baccalauréat ou de la science. M. McCarthy début déterminée dans le domaine du génie civil, et pratique immédiate de sa profession, au premier abord, bien sûr, de façon mineure. En peu de temps, cependant, il est devenu très bon connu pour son travail, la conception et la construction de la sous-structure de nombreux ponts et des barrages à travers le Canada et les États-Unis. Lors du déclenchement de la guerre mondiale, en Août 1914, il est devenu ingénieur au camp militaire de Valcartier.

 

 

Daniel McCarthy 4En 1912, cependant, il s’était retiré presque totalement de la pratique de l’ingénierie civile active, et de devenir financièrement intéressé à Priée Brothers and Company, du n ° 56 de la rue Saint-Pierre, Québec. En devenant vice-président de la firme, il entrait dans un nouveau domaine, mais avec sa rigueur habituelle il a rapidement maîtrisé al! détails d’affaires de l’entreprise et se est plongé dans son travail. M. McCarthy est resté en tant que vice-président depuis ce moment-là, alors qu’il est désormais président de la Elevator Company Québec, un membre de l’entreprise d’Emerson McMillan and Company, banquiers de New York, et un directeur du chemin de fer du Québec, Lumière, Heat and Power Company, la Société d’énergie du Québec, et la Société Duke-Priee. Il est membre du Conseil national de recherches du Canada, une organisation scientifique leader du Dominion.

En dépit d’un occupé! IFE, M. McCarthy a trouvé le temps de maintenir un intérêt aux affaires de la communauté et dans la croissance et la prospérité du Québec. Il a contribué généreusement à de nombreuses causes dignes et détient adhésion à des associations locales. M. McCarthy est affilié avec le Cercle de la Garnison, du Québec, du New York Yacht Club, et le Club de New York des avocats. Ses récréations préférés sont la chasse et la pêche.

En Octobre 1891, James McCarthy Marmaduke épousé Jessie M. Patterson, fille de George Patterson. M. et Mme McCarthy maintenir une résidence au Québec au n ° 287, Grande Allée, à Québec. Ils adorent dans la foi de l’Église catholique romaine.

Fondateurs de St-Joseph de Sorel

Daniel McCarthy 5Avec l’arrivée des familles McCarthy et l’achat des chantiers Molson en 1844, ils ont été les premiers à marquer le milieu urbain de cette ville de Saint-Joseph-de-Sorel. En 1864, on retrouvait deux noms de quartiers McCarthyville et Rosemount avec deux petites rues au coin de la rue Montcalm et coin du chemin Saint-Roch. En 1878, les McCarthy ont subdivisé les premières rues portant les noms respectifs de John, Catherine, Élisabeth et Thomas en leur honneur. Ils ont aussi vendu des lots à des particuliers comme en témoigne certains contrats. Donc Saint-Joseph- de-Sorel est établi sur les terres des McCarthy partant de la Pointe jusqu’à la rue Montcalm, et les terrains de Robert Lunan, de Montcalm à la rue Champlain et de la moitié des terres indivises près de la route Marie-Victorin, séparant de l’ancienne paroisse Saint-Joseph-de-Sorel. Toutes les maisons qui sont construites sur ces lots datent de 1876 à nos jours, sauf quelques-unes appartenaient aux McCarthy et Lunan. Les McCarthy ont donné des terrains pour construire une église et le cimetière.

Google Mapp 2013 Le cimetière de Saint-Joseph-de-Sorel

Google Mapp 2013
Le cimetière de Saint-Joseph-de-Sorel

Généalogie des McCarthy

Sieur John McCarthy constructeur de navire est né en 1790 en Irlande, fils de ? et de ? Il est marié à Élisabeth Hearn avant 1816 en Irlande.  La famille s’établissait au Bas-Canada au Québec en 1818.

 

Selon le recensement de 1861, on les retrouve à St-Joseph-de-Sorel avec leur fille Catherine, leurs fils Daniel, Thomas et John junior, James Tunstall fermier beau père et Georges Tunstall  beau frère d’Angleterre

 

John Mc McCarthy est décédé le 31 juillet 1871 et son épouse décédée le 1 octobre 1865  inhume dans le cimetière de Sorel.

 

Enfants :

 

1-Catherine McCarthy célibataire est née en 1826 au Québec et décédée le 4 août 1900 puis inhumé dans le cimetière des St-Anges à Sorel.

 

2-Daniel McCarthy célibataire constructeur de navire est né à Cork en Irlande en 1818  et décédé le 10 juin 1892 âgé de 75 ans puis inhumé au cimetière des St-Anges à Sorel. Daniel a laissé un testament à ses héritiers le 30 juillet 1892. Il est arrivé avec son frère John en 1839.  Ils fondèrent les Chantiers McCarthy à St-Joseph de Sorel en 1844.

 

3-John junior McCarthy célibataire constructeur de navire est né à Cork en Irlande en 1819 et décédé le 10 mai 1897 âgé de 78 ans puis inhumé  au cimetière des St-Anges à Sorel.  Il est arrivé avec son frère Daniel en 1839.  Ils fondèrent les Chantiers McCarthy à St-Joseph de Sorel en 1844.

 

4-Thomas McCarthy constructeur de navire est né au Québec en 1831 et décédé le 23 septembre 1870 âgé de 38 ans et inhumé dans le cimetière de Sorel. Il a épousé Marie Emma Tunstall, fille de James et Élisabeth Wolrich le 18 avril 1860 à Montréal.

 

Il a été propriétaire des Chantiers Mc McCarthy avec ses deux frères. Il s’est engagé dans la milice de Sorel soit de 1865 à 1867, Préfet de Comté du Richelieu en 1862; Échevin de la ville de Sorel de 1860-1865, Il était propriétaire d’une maison située au 14 rue George. Son épouse est demeurée à Sorel jusqu’en 1871 et décédé le 24 février 1919 à St-Patrice de Montréal.

 

Nous retrouvons ses deux fils à Montréal le docteur Jean Georges McCarthy et James McCarthy ingénieur civil en 1891.

 

 

2 génération

 

Thomas McCarthy et Emma Tunstall de Sorel

 

 

Enfants

 

1-Marie Louise Catherine McCarthy née 6 mars et baptisée le 10 mars 1861 à St-Pierre-de-Sorel. Elle est mariée à William George Warner le 14 février 1888 à la Cathédrale de Montréal.

 

Deux enfants

1- Marie Louise Marguerite Warner baptisée le 25 février 1891 à Montréal

2-Bee Warner

 

2-John Georges McCarthy né le 23 mars et baptisé le 22 mars 1862 à St-Pierre de Sorel. Il est marié à Gracia Maria Murphy le 10 février 1896 à Saint-Patrice de Montréal. Il est décédé le 13 mars 1921 à New York et le 16 mars 1921 inhumé au cimetière de Côtes des Neiges à Montréal.

 

Deux enfants

1-Edward Marmeduk baptisé le 22 octobre 1897 à Saint-Patrick de Montréal.

2-Ursula Grace McCarthy mariée à William Henry Carling 22 septembre 1923 à la Cathédrale Marie Reine Du Monde de Montréal. Elle est décédée 8 août 1953 et inhumée dans le cimetière de la Cote des Neiges de Montréal

 

3-Jean Marmeduck McCarthy né le 10 février et baptisé le 8 février 1864 à St-Pierre de Sorel. Il est marié à Jessey Marion Paterson le 30 octobre 1891 à Notre-Dame de Québec. Il est décédé le 21 mai 1930 à Québec. Sans prospérité.

 

4-Marie Rose Délima Élisabeth McCarthy née le 28 janvier et baptisée le 29 janvier 1866 à St-Pierre de Sorel. Elle est décédée le 16 juillet 1871 et inhumée dans le cimetière de Sorel

 

5-Daniel McCarthy né le 26 avril et baptisé le 29 avril 1868 à St-Pierre de Sorel. Il est décédé le 6 septembre 1871 et inhumée dans le cimetière de Sorel

 

6-Marie Emma Aimée McCarthy née le 7 février et baptisée le 10 février 1870 à St-Pierre-de-Sorel et inhumée le 26 juillet 1900 au cimetière de Notre-Dame des Neiges.

 

La maison de Thomas McCarthy au 15 rue Georges. On retrouve un terrain vacant.  Collection privée.

La maison de Thomas McCarthy au 15 rue Georges. On retrouve un terrain vacant. Collection privée.

 

Hopkins 1880 Archives Nationales du Québec

Hopkins 1880 Archives Nationales du Québec

Google Mapp 2013

Google Mapp 2013

Octobre 1883

Cimetière des Saint-Anges

Un grand de nombres ont commencé à faire transporté les cadavres de leur familles dans le cimetière des Saint-Anges de la quantité de lots ont été déjà vendu. Les Mc McCarthy doivent faire élever dans le cimetière sur les tombes des membres défunts de leur famille un monument qui coutera plusieurs des piastres.

 

Nouvelle Illustré Walter S White 1883

Photos Patrick Turgeon  Les Deux Rives 7 janvier 1997

Photos Patrick Turgeon Les Deux Rives 7 janvier 1997

Daniel McCarthy 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section 5 Lot 14-D J McCarthy

Photos Patrick Turgeon  Les Deux Rives 30 mars 2004

Photos Patrick Turgeon Les Deux Rives 30 mars 2004

Photos Patrick Turgeon  Les Deux Rives 30 mars 2004

Photos Patrick Turgeon Les Deux Rives 30 mars 2004

 

On remarque sur cette photo le monument des McCarthy qu’il a disparu deux anges sur leur socle. Ils étaient tombés par terre. Ils ont été déménagés en face du Columbarium des St-Anges et restaurés

 

 

 

 

 

Références

 

Recherches François Lafrenière Conseil Culturel en 1998

 

Recherches Louise Pelletier Fonds de la Louise Pelletier Laplante P162/s2/ss4/sss1/ssss5/d1 à la SHPS

 

Source : Bibliothèque et Archives Canada, PA 033199

 

L’Acton Cathodique 29 mai 1930 Archives Nationales du Québec

 

 

Aussi sur LaRPV:

Voir toutes les chroniques de Louise Pelletier: Les chroniques historiques que Louise Pelletier

Note: Interdit de reproduire en partie ou en totalité les images graphiques, musiques, textes, vidéos sans la permission écrite de Louise Pelletier et de RoGeR Marchand.

 

 

 

 

LaRPV logo wordLaRPV.tv

Si l’histoire vous intéresse !

Nous aussi !!!

 

Laisser un commentaire