Patrimoine Militaire – Les canons de la Maison des Gouverneurs par LOUISE PELLETIER

Patrimoine Militaire

Les canons de la Maison des Gouverneurs 1

Les canons de la Maison des Gouverneurs
Sorel-Tracy

RÉALISÉ

PAR

LOUISE PELLETIER

RECHERCHISTE et HISTORIENNE

Novembre  2014

L’HISTORIQUE DES CANONS DE LA MAISON DES GOUVERNEURS

Collection Louise Pelletier en 2012

Collection Louise Pelletier en 2012

Voici une recherche que j’avais effectuée par le passé sur les canons de la Maison des Gouverneurs en 1997.  Selon moi, les canons ont été donnés à la ville de Sorel vers 1910 mais faute de preuve.  Le gros canon est presque identique à celui mentionné dans la Gazette de Sorel en juillet 1864 et les deux petits canons restent à déterminer le lieu d’origine. Ils ont été déménagés au marché St-Laurent avant 1942.  Les canons étaient relocalisés à la Maison des Gouverneurs vers 1961.  Ils  ont été amenés à l’arrière de la Maison des Gouverneurs avant 1995.

Dates chronologiques :

Les canons de la Maison des Gouverneurs 3La Gazette de Sorel le 9 juillet 1864

VARIETES

 

«Bonne retrouvaille M Moïse Champagne, forgeron de cette ville a fait l’acquisition d’un appareil de plongeur au moyen duquel  il résolu de fouiller les rivières. Ayant commencé des recherches près d’un des quais de Sorel, cet essai a été couronné d’un succès encourageant. Entr’autres objets sortis du fond de la rivière nous avons remarqué deux jolis obusiers, en cuivre solide monté sur leur affût et parfaitement conservés. Ils portent les armes anglaises du roi George ll.  Le même jour, jeudi après-midi, on a aussi trouvé, au fond de la rivière, au même endroit, un énorme canon rempli de boulets et mesurant 10½ pieds de long. 

 

On rapporte qu’en 1812 une chaloupe canonnière aurait été coulée près de cet endroit».

 

Les faits rapportés dans le journal sont authentiques.

 

 

DEFINITION:

Obusiers : canon court qui effectue un tir vertical ou un tir plongeant.

Affût : support de canon.

George ll : (1683-1760), roi de Grande-Bretagne et d’Irlande.

1812 : Époque de la guerre anglo-américaine.  Durant la guerre on craint toujours que les Américains n’envahissent le Bas-Canada par la voie du Richelieu.  Le fort est sous la garde de militaires dont le nombre s’accroît de plus en plus.

Canonnière : bâtiment léger, armé de canons et employé sur les fleuves ou près des côtes.

 

Les canons de la Maison des Gouverneurs 4COUILLARD DESPRES 1926

 

«MM. Roch Lamoureux, C Lévesque, G Bourdelais et Moïse Champagne entretenaient des forges très actives. Ce dernier en 1863, inventa un appareil pour sortir du lit des rivières les objets perdus.  C’est ainsi qu’il retira des eaux du Richelieu deux petits canons marqués aux armes de l’Angleterre. Le gouvernement les réclama sans toutefois rémunérer d’une manière convenable celui qui s’était donné de les retirer de l’eau.  En 1864, il relève trois ancres, trois canons, dont l’un chargé jusqu’à la gueule, et encloué, marqués aux armes de l’Angleterre, deux mortiers en cuivre portant le nom de George ll.  Ces canons et ces mortiers ont dû séjourner sous les eaux durant environ un siècle.  Deux d’entre eux ornent la place du marché».

 

L’auteur ne fait aucune mention de la provenance de ses sources.

 

 

DEFINITION:

Mortiers : Canon âme lisse, spécialement destiné à faire du tir courbe, notamment sur des objectifs défilés.

Les canons de la Maison des Gouverneurs 5

Collection privée

La carte postale représente la place du marché vers 1920, du côté gauche nous remarquons deux canons sur leur base de ciment et l’autre est caché par le gros canon. Les canons ont été déposés devant l’Hôtel Saurel près de la place du marché après 1910.

 

Collection Privée

Collection Privée

Une vue d’ensemble de la rue Du Roi en 1927, si vous remarquez à droite, le carré face à l’Hôtel Balmoral.  Nous remarquons très bien les trois canons qui ornent le parterre près de la petite cabane de Taxis.

 

Dans une autre photo de Sorel de la Société Historique Pierre de Saurel. On voit très bien les trois canons vue d’en Haut face à l’Hôtel Saurel en 1930. Voir la photo sur le lien suivant.

 

https://www.facebook.com/shpierre.de.saurel/photos/pb.224880047626579.-2207520000.1416668355./442978272483421/?type=3&theater

 

CATALOGUE DE LA MAISON DES GOUVERNEURS PAR ROBERT PREVOST

MUSEE LEON FERRON 1943

 

«1-2-3 Canons du fort de Sorel. Ces trois canons furent tirés du lit du Richelieu, près de son embouchure, vis-à-vis les entrepôts à grain. La tradition veut qu’ils aient été jetés à l’eau par les défenseurs du français du fort pour éviter qu’ils tombent aux mains de l’ennemi».

A la page 1, une photo d’un canon sur une base de bois qui orne le parterre du musée.

L’auteur ne fait aucunement mention de la provenance de ses sources.

 

Les canons de la Maison des Gouverneurs 7LE PROGRES DU RICHELIEU LE 10 AVRIL 1958

«La police de Sorel, sous la direction du chef Gallant se rendait à Trois-Rivières jeudi dernier pour y chercher un canon historique volé à la Maison des Gouverneurs sur le chemin St-Ours.  Ce canon est maintenant gardé au poste de police de Sorel. Cette pièce historique a été retrouvée grâce à la direction de la Canada Iron de Trois-Rivières, à qui le canon, d’une pesanteur de 500 livres avait été vendu avec un chargement de rebut de fonte.

 

La compagnie Canada Iron offrait alors $0.41 la livre pour la fonte, et les voleurs avaient récolté plus de $200.00 pour la vente du canon. La police de Sorel poursuit son enquête pour retrouver les auteurs du vol.

 

Ce canon est peut-être celui qui ornait le parterre à l’arrière de la Maison des Gouverneurs. Parce que ceux de la place du Marché étaient montés sur une base de ciment et le pied est centré dans la terre».

 

 

 

 

 

Collection privée Fernand Gariepy Archives Nationales du Québec

Collection privée Fernand Gariepy Archives Nationales du Québec

Les canons à l’avant de la maison des Gouverneurs en 1961

Les canons de la Maison des Gouverneurs 9

Collection Louise Pelletier

Collection Louise Pelletier

Le canon est situé à l’arrière de la maison des Gouverneurs.

 

SOREL IDENTIFICATION DES CANONS LE 13 OCTOBRE 1997 PAR LOUISE PELLETIER

 «Le gros canon mesure 10½ pieds, portant un numéro 49-2-23 et une flèche pointe vers l’emblème de l’ordre royal d’Angleterre sur le dessus du canon vers le milieu.

Les chiffres 49-2-23 sont une ancienne mesure anglaise « CWT »
Le premier nombre : 49 X 112 livres
Le deuxième nombre : 2 X 28 livres
Le troisième nombre : 23 livres
Poids du canon : 5567 livres

La flèche porte le nom de Phéon en français mieux connu en anglais sous le nom de « broad arrow » (En Angleterre, le phéon a été adopté par le gouvernement dans le XVIe siècle pour marquer la propriété militaire ou navale, et il est encore usé dans cette mode aujourd’hui).

 Le petit canon 1, mesure 4 pieds et 5 pouces, sur le dessus un seul trou de mise-à-feu.

 L’autre petit canon 2, mesure 4 pieds et 4 pouces, sur les dessus deux trous de mise-a-feu et munie d’une poignée, la gueule est plus petite que le canon 1.

 Ils sont tous les trois encavés sur une base de béton les supportant».

Google Mapp 2013

Google Mapp 2013

Google Mapp 2013

Google Mapp 2013

Référence 

Dictionnaire Larousse, édition Groslier 1960.

[1] Histoire populaire du Québec, Jacques Lacoursière, page 151.

[1] Histoire de Sorel, Couillard Després, page 176.

[1] Histoire de Sorel, Couillard Després, page 315, édition 1925.

 

[1] Dictionnaire Larousse, édition Groslier 1960.

 

[1] Les archives de Sorel les procès verbaux.

[1] Fonds Louise Pelletier Laplante Les archives de la Société Historique Pierre de Saurel.

[1] Courrier de Sorel 1 mai 1925 et 9 août 1925.

[1] Selon les plans et devis de la ville de Sorel.

[1] Album Souvenir de Sorel 1942.

[1] Selon un rapport de Wilfrid Gallant ancienne police de Sorel.

 

Aussi sur LaRPV:

Voir toutes les chroniques de Louise Pelletier: Les chroniques historiques que Louise Pelletier

Note: Interdit de reproduire en partie ou en totalité les images graphiques, musiques, textes, vidéos sans la permission écrite de Louise Pelletier et de RoGeR Marchand.

 

 

 

 

LaRPV logo wordLaRPV.tv

Si l’histoire vous intéresse !

Nous aussi !!!

 

2 commentaires le "Patrimoine Militaire – Les canons de la Maison des Gouverneurs par LOUISE PELLETIER"

  1. Jacques Verville 6 décembre 2017 à 11:13 · Répondre

    Mme Louise Pelletier
    Sujet : les canons de la Maison des Gouverneurs. Novembre 2014
    Le gros canon mesure 10½ pieds……….

    Les chiffres 49-2-23 ne sont pas une date ou un numéro mais une ancienne mesure anglaise « CWT »
    Le premier nombre : 49 X 112 livres
    Le deuxième nombre : 2 X 28 livres
    Le troisième nombre : 23 livres
    Poids du canon : 5567 livres

    La flèche porte le nom de Phéon en français mieux connu en anglais sous le nom de « broad arrow » (En Angleterre, le phéon a été adopté par le gouvernement dans le XVIe siècle pour marquer la propriété militaire ou navale, et il est encore usé dans cette mode aujourd’hui).

    • Rogiciel 8 décembre 2017 à 9:10 ·

      Bonjour M. Verville, merci de suivre les chroniques historiques de Louise Pelletier sur LaRPV.tv.
      Je vous remercie beaucoup pour cette précision. J’apprécie énormément votre commentaire. et j’ai immédiatement incorporer l’information à l’article.
      Louise Pelletier, recherchiste et historienne

Laisser un commentaire