Nazir Bouchareb (1966-2011)

(1966-2011) Entrevue La RPV.tv
(La dernière entrevue qu’il à donner)

Né au Maroc, Nazir Bouchareb est un expert des instruments à cordes acoustiques. À la fois luthier et musicien, il connaît tous les secrets de ces bijoux de la musique. Initié à la musique dès son plus jeune âge, il vit quelques années à Paris avant d’embarquer pour Montréal, en 1992.

À son arrivée au Canada, il ne perd pas de temps : il crée le groupe Les Nomades, qui propose une musique traditionnelle orientale (chaâbi, gnawa, berbère…). Le but de Nazir est clair : faire connaître aux Montréalais la musique de son pays, les richesses culturelles de ses origines. Trois ans plus tard, il décide de varier les styles et de créer un groupe de fusion. Il mélange les sons et les mélodies de ses origines avec des styles finalement pas si éloignés comme le funk, le blues ou le jazz.

C’est par cette envie que naît, à la fin des années 1990, Salaam, le nouveau groupe de Nazir Bouchareb. À l’image de la vie culturelle de Montréal, Salaam propose une fusion des sons orientaux et occidentaux. En 2002, lors de la Soirée des flambeaux, un événement qui récompense la musique africaine de la métropole, la formation est couronnée du titre de « meilleur groupe musical ».

Sur scène, Salaam offre un mélange de sons enivrants qui appellent à la danse. Nazir Bouchareb y joue du sentir, un instrument de la famille des guitares. À ses côtés, on trouve des artistes venus de Trinidad, de Côte d’Ivoire, du Maroc, du Québec… Parfois en mode acoustique avec essentiellement des instruments traditionnels, parfois en version plus occidentalisée avec piano, cuivres, batterie, le groupe est une entité aux visages multiples, invitant à la rencontre des cultures.

Outre son implication au sein de Salaam, Nazir Bouchareb a composé dernièrement la musique d’une pièce de théâtre, Le mouton et la baleine. C’est lui-même qui interprétait ses compositions sur scène.

www.gnawamontreal.com
Décès de Nazir Bouchareb | Le Devoir

Nazir et son groupe Salaam

La premère entreuve réalisé sur la grande scène du Festival International des Nuits d’Afrique en juillet 2007.

Un Commentaire le "Nazir Bouchareb (1966-2011)"

  1. Beau 29 novembre 2012 à 9:59 · Répondre

    Thanks for that! It’s just the anwser I needed.

Laisser un commentaire