Toujours des nuits d’Afrique faite connaissance avec la très belle et énergique Marlène Dorcena
Roger Marchand interview Marlène Dorcena durant le festival international des nuits d’Afrique 2007. Entre vaudou, gospel et Afrique, sa voix de négro-spiritual murmure, pleure ou rit autour de mélopées traditionnelles nuancées de jazz, blues, zouk, bossa nova, tango, samba, rumba et calypso. D’Europe en Russie la grande dame conquiert les cœurs.

Laisser un commentaire