Eleonora Turovsky (1939-2012)

Eleonora Turovsky (1939-2012), violin

 

The Lark Ascending for Violon and Orchestra
LaRPV.tv présente ses condoléances à la famille et aux proches.

The Lark Ascending for Violon and Orchestra
Ralph Vaughan Williams (1872 – 1958)
Eleonora Turovsky(1939-2012), violin
LaRPV.tv présente ses condoléances à la famille et aux proches.

Eleonora Turovsky (1939-2012)
Décédée le vendredi 2 mars 2012 .

Titulaire d’un doctorat du Conservatoire Tchaïkovski et médaillée d’argent de l’École centrale de Moscou, Mme Turovsky a d’abord oeuvré en Russie sous la direction de Dmitri Tziganov, premier violon du Quatuor Beethoven de Moscou.
Avant de quitter l’ex-Union soviétique, elle s’est produite dans les principales villes de son pays en tant que soliste de l’Ensemble Madrigal, membre du Trio du Conservatoire et membre de l’Orchestre de chambre de la Radio de Moscou. En plus de sa carrière de concertiste, elle a assumé la direction du département des cordes au Collège Ippolitov-Ivanov.
Établie à Montréal depuis 1977, Eleonora Turovsky y a enseigné le violon et l’alto à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, à compter de 1991, en plus d’être violon solo de l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal. En duo avec son époux, le violoncelliste Yuli Turovsky, elle a participé à de nombreuses tournées à l’étranger et participé à près de 60 enregistrements pour les labels Chandos et Analekta. Ses enregistrements ont reçu les plus grands éloges de la critique internationale, notamment celui consacré au Duo, opus 7 de Kodaly qui a remporté un Diapason d’Or du prestigieux mensuel français Diapason.
Tout récemment, au sein de l’Orchestre de chambre Nouvelle Génération, Eleonora et Yuli Turovsky auront créé un véhicule d’exception permettant à leurs élèves actuels et anciens de l’Université de Montréal de vivre et de faire entendre le grand répertoire de musique de chambre
Source : Stéphane Pilon Conseiller en communication Faculté de musique de l’Université de Montréal

http://www.musique.umontreal.ca/medias/documents/comm_Eleonora_Turovsky_avisdedeces.pdf

Imusici:
http://www.youtube.com/user/IMusicideMontreal/videos

2 commentaires le "Eleonora Turovsky (1939-2012)"

  1. Vilma 29 novembre 2012 à 7:11 · Répondre

    Eli | Rue Robert Schumann, qui d’ailleurs disait e0 peu pre8s ceci de Brahms :Il est venu cet e9lu, au berecau duquel les gre2ces et les he9ros semblent avoir veille9. Son nom est Johannes Brahms, il vient de Hambourg… De8s qu’il s’assoit au piano, il nous entraeene en de merveilleuses re9gions, nous faisant pe9ne9trer avec lui dans le monde de l’Ide9al. Son jeu, empreint de ge9nie changeait le piano en un orchestre de voix douloureuses et triomphantes. C’e9taient des sonates of9 pere7ait la symphonie, des lieder dont la poe9sie se re9ve9lait, des pie8ces pour piano, unissant un caracte8re de9moniaque e0 la forme la plus se9duisante, puis des sonates pour piano et violon, des quatuors pour instruments e0 cordes et chacune de ces cre9ations, si diffe9rente l’une de l’autre qu’elles paraissaient s’e9chapper d’autant de sources diffe9rentes… Quand il inclinera sa baguette magique vers de grandes œuvres, quand l’orchestre et les chœurs lui preateront leurs puissantes voix, plus d’un secret du monde de l’Ide9al nous sera re9ve9le9…

    • Marcia 6 mars 2013 à 12:51 ·

      Deux-trois pre9cisions Sardou a quand meame vante9 (et continue e0 le faire) la peine de mort en cshnaon, la pre9fe9rence nationale aussi et a raconte9 e0 qui voulait bien l entendre que sans les ricains nous serions en germanie. Ce qu on a appelle un chanteur engage9 Sur le de9bat sur les chanteurs morts e0 27 ans plus ou moins passe9s e0 la poste9rite9, opposer Cobain e0 Hendrix est un peu bancal. A l e9poque of9 Hendrix enregistrait, on sortait un disque tous les 6 mois ou tous les ans (la de9cennie avant, y a qu e0 voir les Beatles, 11 albums en 9 ans), sans force9ment de proble9matique de budget d enregistrement, de campagne de pub, de clip vendable sur MTV A l e9poque de Cobain ( Nevermind est sorti en 91), avant qu un disque ne sorte il fallait l aval d une arme9e de de9cideurs dans la major rock n’roll Geffen (ou n importe quelle autre major). Ensuite, Cobain et ses potes ont bel et bien change9 la donne et ouvert la voie e0 une cohorte de groupes qui n ont pas encore fini de sortir.. C est ce syste8me ultra-balise9 qui faisait que la moindre de ses productions lui e9chappait qui le faisait fuir.Pe8re et fils Buckley (Tim et Jeff) sont bel et bien morts tous les deux e0 29 ans, le premier comme toutes les stars (qu il n e9tait pas du tout e0 sa mort, au passage) par exce8s, le second par noyade. Tim avait une productivite9 un peu hors normes (de teate au moins 7 albums en moins de 10 ans de carrie8re et autant de styles visite9s), mais le0 aussi, question d e9poque, on n enregistrait pas aussi facilement en 96 (anne9e de sortie de Grace ) et en 67 (anne9e de sortie de Greetings from L.A.)Ce qui est certain c est que tous ces artistes ont change9 la face de la musique enregistre9e, ce n e9tait pas le cas de Miss Winehouse (et pourtant je l adore). Mais est-ce une compe9tition ? Est-ce vraiment ne9cessaire de cate9goriser en chanteurs importants ? Ils ont tous produit des choses que plein de monde n aimera pas (effectivement , quoiqu on en pense, 20 ans apre8s son explosion me9diatique et 17 ans apre8s sa mort, Cobain est toujours aussi important dans l esprit de bon nombre de musiciens, et c est tant mieux), et ils l ont fait en s assumant, jusqu au bout.C est un vrai cliche9 qui se ve9rifie e0 chaque mort un peu violente. Au fait, Brian Jones aussi avait 27 ans quand il est mort ? Manque e0 cette liste Nick Drake, mais malheureusement il a eu la mauvaise ide9e de se suicider e0 26 ans, et pourtant, encore un qui a profonde9ment bouleverse9 les quelques rares qui l ont entendu e0 l e9poque.Bref, la musique fait toujours autant de9bat, et c est tant mieux. Et oui, c est bien de rappeler que Sardou est un chanteur nause9abond puisque e0 chacune de ses sorties on lui tresse des louanges et on lui de9roule le tapis rouge. Sur ce Martin, j aime bien quand vous parlez musique

Laisser un commentaire